Programmes

PSO-International

Soutien aux projets à l’international

À propos
Cet appel de projets a pour but de consolider le système d’innovation québécois et ses composantes, d’augmenter la compétitivité des entreprises et de la société par l’innovation et de favoriser l’utilisation optimale ou concertée des résultats de la recherche sur les plans économique, social, environnemental et culturel. À cet effet, il permet de soutenir des projets bilatéraux, multilatéraux et d’envergure, en partenariat aussi bien avec des centres de recherche publics qu’avec des milieux preneurs publics ou privés.

Objectifs

  • Concrétiser des partenariats entre les milieux universitaires, collégiaux, institutionnels et industriels au Québec, hors Québec et à l’international;
  • Accroître les collaborations de recherche universités-entreprises, internationales, intersectorielles et inter-ordres;
  • Augmenter la visibilité des chercheurs québécois et de leurs établissements aux échelles nationale et internationale;
  • Favoriser la progression, autour de projets de recherche-développement, de chercheurs capables d’occuper une position concurrentielle dans les créneaux d’avenir pour le Québec.

Modalités

Consortiums de recherche internationaux 

  • Aide maximale de 300 000 $ pour les projets bilatéraux;
  • Aide maximale de 500 000 $ pour les projets multilatéraux;
  • Aide maximale de 1 500 000 $ pour les projets d’envergure;
  • Aide financière maximale peut représenter jusqu’à 50 % du coût total des dépenses admissibles;
  • Le cumul des aides gouvernementales peut totaliser jusqu’à 80 % du coût total des dépenses admissibles;
  • Les contributions privées doivent représenter au minimum 20 % du coût total des dépenses admissibles;
  • La portion hors Québec du projet doit représenter au minimum 30 % du budget total;
  • La portion hors Québec doit représenter au minimum 30 % du budget total;
  • Durée maximale : 36 mois.

Clientèles admissibles

  • Les universités;
  • Les centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT);
  • Les centres de recherche publics (CRP);
  • Les établissements du réseau de la santé et des services sociaux intervenant dans les différents domaines de la recherche et du développement;
  • Les regroupements sectoriels de recherche industrielle.

Partenaires admissibles :

  • Partie québécoise : au moins un organisme de recherche québécois et un milieu preneur;
  • Partie hors Québec : au moins un organisme de recherche ou une entreprise hors Québec.

Contactez-nous